Le Cyclotour, c'est quoi ?

Le Cyclotour, c'est quoi ?

Une idée : La promotion de la musique dans toute l’Europe à vélo

Une idée : La promotion de la musique dans toute l’Europe à vélo

L’année 2016 a été un tournant politique pour l’Europe, j’ai l’ambition de montrer ce qui me donne envie de défendre une identité et une liberté européenne, celle de la liberté de circulation des personnes qui me permet ainsi, avec un simple vélo de voyager dans toute l’Europe et de découvrir pleins d’artistes très différents !

Les 3 axes du projet

Un album en libre écoute

Créer une playlist Spotify et Youtube avec les différents artistes rencontrés durant le voyage :
• La playlist sera actualisée au fil de l’avancement du périple. A partir de cette playlist, un album sera produit (au format numérique et accessible gratuitement) ;
• L’intention est de créer une compil’ la plus éclectique possible : mélanger les styles pour rendre compte de la richesse musicale à travers l’Europe. On pourra passer du rock au hip-hop, en passant par l’électro ou la musique traditionnelle ;
• Les morceaux seront soit enregistrés en live avec un micro d’ambiance, soit seront des maquettes transmis par les musiciens au cours des rencontres ;
• Plusieurs musiciens ont déjà été contactés dans différents pays d’Europe : Italie, Serbie, Luxembourg, Allemagne...
… mais l’idée est aussi de laisser libre court aux rencontres et à la spontanéité durant le voyage et de rencontrer les artistes aux coins d’un bar, d’une place ou d’une rue !

 

Les morceaux enregistrés ou transmis seront utilisés dans les différents médias
du Cyclotour :
• dans les vidéos-reportages et donc dans le documentaire final, dans les récits audio ;
• sur l’album final qui pourra faire office d’une production au format physique

 

Une fiche d’autorisation d’enregistrement et de diffusion gratuite sera préalablement transmise et devra être signée par les artistes concernés et par leur label le cas échéant.

Un récit de voyage

Le Cyclotour, c’est aussi une aventure racontée sous différents formats dans l’intention de donner au plus grand nombre l’envie du voyage.

•Des vidéos courtes (2 à 5 minutes, deux par mois) seront diffusées tout le long du voyage pour présenter les différents pays, les artistes rencontrés, etc... Elles seront publiées sur le site internet et sur la page Facebook du Cylotour. Une partie des vidéos pourra être présentée lors des différentes interventions dans les Alliances et Instituts français(es). Ces vidéos formeront, après réalisation, le documentaire final présenté au retour du voyage ;
• Un récit écrit détaillera un peu plus l’avancée du voyage, complété de photos. Deux articles par mois, en alternance avec les vidéos seront publiés sur le site internet du Cyclotour. Un article sera notamment publié dans le magazine Carnet d’Aventure n°50 (décembre 2017) ;
• Un récit radiophonique hebdomadaire sera diffusé sur France Bleu Champagne-Ardenne (tous les samedis à 11h50). L’hebdomadaire sera formée d’une part d’un échange téléphonique en direct, et du récit radiophonique de la semaine d’environ 3 minutes ;
• Le récit « en cours » sera présenté dans les différent(e)s Alliances et Insituts français partenaires. Vidéos et photos seront utilisées comme supports.
En utilisant les réseaux sociaux pour optimiser les contacts, plusieurs musiciens pourront déjà être contactés avant le départ à vélo afin de valider des rencontres. Mais l’idée est également de donner une marge de manoeuvre pour laisser place aux surprises !

Partager une citoyenneté européenne "active" !

Il me semble essentiel de transmettre, lors de mon voyage, auprès des jeunes en France mais aussi ceux dans les différents pays que je traverserai, ces valeurs d’échange et de partage.

Deux établissements scolaires participeront au suivi annuel de l’aventure :
• L’école primaire St Georges à Haguenau : un suivit avec deux à trois classes de CM1 et CM2 ;
• Le collège Hans Arp de Strasbourg : une classe de 6e avec une option « vélo » (atelier de méca vélo et sortie hebdomadaire donnant lieu à un voyage d’une semaine à vélo à la fin de l’année).
Ces deux établissements travailleront avec leurs élèves autour du «Carnet de route du Cyclotour» : Un suivi pédagogique durant toute l’année scolaire proposant un ensemble d’activités autour de l’expérience du Cyclotour.


Les activités proposées touchent :
• à la géographie : découverte des pays traversés (« carte d’identité » des pays avec la population, le drapeau, la langue parlée), travail à la boussole, apprendre à lire une carte ;
• à la musique : découverte en audio et vidéo des différents styles de musiques, découverte des instruments de musique ;
• à l’anglais : préparation de questions par les enfants à poser aux artistes rencontrés;
• aux mathématiques : des problèmes de math surviennent sur le parcours du Cyclotour (calcul de distance/temps, d’altitude, de degrés...) ;


Le Cyclotour proposera aussi des exercices ludiques :
• un jeu de carte pour découvrir les pays (cartes au couleur du pays, avec un instrument de musiques) ;
• jeu de l’oie/Trivial Pursuit avec des questions autour du voyage.
En plus des activités proposées au sein du carnet de route, une correspondance active sera faite avec les élèves sous différentes formes : lettres,
skype/téléphone, échanges de photos et vidéos par mail.
Dans ces deux établissements deux interventions auront lieu : l’une avant le départ (au cours de la première quinzaine d’octobre) et une au retour (fin juin 2018).


Des échanges au sein des Instituts français et Alliances françaises
Enfin, tout au long du Cyclotour, des interventions auront lieu dans plusieurs Instituts et Alliances français(es) :
• L’IF de Mostar en Bosnie-Herzégovine,

• L’IF d'Istanbul en Turquie,
• L’IF Larissa en Grèce,
• L’IF de Belgrade en Serbie,
• L’AF de Banska Bystrica en Slovaquie,

...Mais aussi quelques interventions ponctuelles dans des établissements scolaires français ou étranger :

• dans une école primaire à Bologne,

• au lycée français Saint-Michel à Istanbul,

• à l'école française de Varna (Bulgarie).


Ces interventions auront notamment lieu auprès de jeunes (français ou d’autres pays européens) dont découleront trois parties :
• la présentation du projet ;
• la culture et l’Europe ;
• l’engagement citoyen (de chacun) : pourquoi et comment ?